Afin de mieux connaître le nombre de visiteurs, un compteur a été rajouté. Malheureusement il ne tient pas compte des visiteurs ayant consulté le site depuis sa mise en service. C'est dommage. Il comptabilise donc à partir du 04/10/2019.

Le 21 octobre 2019, la Fédération départementale aidée par notre AAPPMA a réalisé une pêche de sauvegarde en aval de la centrale des Couscouillets dans la partie aval de la jonction du ruisseau d'Isaby avec le gave de Pau; et sur une longueur de cinquante mètres. Cette pêche de sauvegarde a permis la récupération d'une soixantaine de poissons dont trente de taille, une truite de très belle taille et le reste en truitelles de différentes tailles. De plus, des vairons et des chabots (voir dernière photo) qui sont représentatifs d'une eau de qualité. Tous ces poissons voués à une mort certaine ont été remis grâce à cette action dans leur milieu naturel en dehors de la zone de travaux.

(Voir galerie photos: Pêche de sauvegarde centrale des Couscouillets 21 octobre 2019)

En appui à l'AAPPMA de Lourdes, notre AAPPMA a aidé pour une pêche d'inventaire menée par la Fédération départementale le 28 octobre 2019 sur la portion du gave d'Azun au lieu dit "l'Arrieulat" (Voir galerie photos: Pêche d'inventaire Arrieulat). Dans la foulée, le 30 octobre, une pêche d'inventaire alevins était réalisée sur quatre portions du gave de Pau.

Ces pêches d'inventaires ont permis de faire ressortir la bonne santé de ces parcours de par le nombre de truites de taille, de juvéniles et d'alevins. 

Lorsque la synthèse de ces pêche sera réalisée par notre Fédération départementale, nous les mettrons en ligne pour votre information.

Information sur la scalimétrie : « L’examen des écailles est l’une des méthodes les plus simples et les plus efficaces pour étudier la croissance des espèces piscicoles. On observe à la surface des écailles des poissons des marques de croissance régulières appelées circuli. Cependant, au cours d’une année, la croissance d’un poisson n’est pas régulière et durant la période hivernale les individus sont beaucoup moins actifs notamment en termes d’alimentation ce qui entraîne un ralentissement de leur croissance. Ceci se traduit par un resserrement des circuli qui forment alors une bande sombre appelée annulus qui est le témoin de l’hiver passé par le poisson. Ainsi en comptabilisant le nombre d’annuli présent sur l’écaille, il devient possible de connaître le nombre d’hivers traversés par l’individu et de ce fait, son âge ». Benjamin Vialade. Master 2 biologie et environnement, 2009-2010.

Les pêches d'inventaire nous permettent par cet examen de connaître la croissance de nos poissons.

La pensée du jour : Une femme qui n’a jamais vu son mari pêcher à la ligne, ne sait pas quel homme patient elle a épousé. 

Edgar Watson Howe (romancier américain fin 19 ème début 20 ème siècle)

1/4