Le guide de pêche 65 pour la saison 2021 est en ligne : cliquer sur le lien :

https://fr.calameo.com/read/00326621525f1921b3e12?page=1

Pour vous procurer la carte de pêche, aller dans la rubrique "Réglementation"

Édito du 16/12/2020 :

Le cormoran ne connaît pas le confinement :

 

La prédation de cet oiseau est une nouvelle fois démontrée par une étude réalisée au Danemark. Les résultats sont accablants.

Cette étude a été réalisée par Niels Jepsen, de l’Institut des Ressources Aquatiques; et le résultat en a été transmis au Parlement européen. Elle met en avant les impacts désastreux de l’augmentation des populations de cormorans au Danemark. Ainsi 50 % des smolts (Jeune saumon ayant atteint l'âge de sa descente passive vers la mer), 50 % des anguilles et 100 % des flets (poissons plats), qui ont été marqués, ont été mangés par les cormorans. L’examen des fientes de cormorans a montré qu’ils mangent au Danemark 30.000 jeunes saumons,1,4 millions de poissons plats et 38.000 anguilles. Le cormoran a également anéanti les populations d’ombres communs du pays.

 

Les cormorans sont loin d'être dans ce pays la seule pression naturelle de prédation sur les poissons (hérons, butors, martins-pêcheurs, cigognes, loutres, visons…) de sorte qu'une pleine restauration des relations proies-prédateurs de la rivière y poserait sans doute à terme la question de la place de la pêche humaine. Jepsen et ses collègues observent ainsi la chute des ventes de carte de pêche d'un facteur 20 dans les rivières recolonisées par des cormorans.

 

Cette étude alimente la problématique de la colonisation de nos cours d’eau par le cormoran et autres prédateurs; avec à terme un souci sur la maîtrise de leur extension.

En France, les mesures de régulation du cormoran mises en œuvre par dérogation des préfectures au niveau des FDAAPPMA , permettront-elles à long terme d’endiguer cette colonisation ?

 

 

Une octogénaire qui se porte bien :

 

Créée en 1936, la société de pêche Le Gave, devenue AAPPMA Le Gave par la suite, est une octogénaire qui se porte bien; puisqu’elle fêtera ses 85 années d’existence en 2021. Petite société de pêche, elle a su au fil du temps fidéliser les pêcheurs et transmettre l’engouement de la pêche aux plus jeunes, au travers de ses actions d’animations en salle et sur le terrain. Forte de ses bénévoles et sous la houlette de ses présidents successifs , elle contribue à jouer un rôle important dans la promotion de la pêche au niveau départemental.

Souhaitons lui encore de belles années d’existence et formulons tous nos vœux pour que ses actions continuent à intéresser le maximum de pêcheurs et de sympathisants.

 

Une année s’achève :

 

S’il est possible de qualifier l’année 2020; c’est sans aucun doute celle du Coronavirus, qui continue de perturber notre environnement, en nous gâchant la vie et par conséquent tout ce qui l’agrémente. Les difficultés rencontrées par nos concitoyens(ne)s pour assurer leur quotidien durant le confinement : travail, garde des enfants, assistance à leurs proches, loisirs...ont obligé à une nouvelle organisation avec les difficultés qui s’ensuivent. L’activité économique a été également impactée, avec pour certains secteurs des lendemains peu rassurants.

Comme beaucoup d’associations, notre AAPPMA dès le premier confinement a dû renoncer à effectuer ses actions de promotion et d’animation de la pêche au niveau des enfants des écoles et des centres de loisirs. De même, notre assemblée générale ordinaire prévue en octobre a dû être annulé pour être reportée au vendredi 26 février 2021 dans la mesure où les conditions sanitaires seront favorables.

Les actions techniques alevinages, lâchers de truites, pêches de sauvegardes et d’inventaires ont pu être maintenues et réalisées soit directement par notre fédération départementale, soit par le pisciculteur seul; et entre les deux confinements avec l’aide de nos bénévoles.

Malgré cela, nous enregistrons un nombre de pêcheurs adhérents à notre AAPPMA de l’ordre de + 2,27 % pour les cartes interfédérales, club halieutique et cartes personnes majeures; soit au total 180 cartes de pêche. Nous avons su fidéliser les pêcheurs pratiquant régulièrement.

Les autres produits enregistrent une perte de l’ordre de – 10,80 %. Ce déficit est dû principalement à l’impossibilité d’assurer les animations auprès des jeunes de moins de 12 ans.

Tout confondu le total des cartes de pêche soit 348 cartes et options se trouve dans un solde négatif de – 11,45%, soit – 45 cartes de pêche; étant le reflet des conséquences sanitaires.

Notre site a permis de vous tenir informé entre autres, de l’évolution de l’autorisation de la pêche durant le confinement. Nous l’avons mis à jour régulièrement pour vous faire vivre cette actualité évolutive au fil du temps. Il est un lien d’information nécessaire entre notre AAPPMA et les pêcheurs ou sympathisants. A ce jour il compte 642 visiteurs habituels pour plus de 1000 consultations annuelles; et est visité par les pêcheurs des départements 31, 32, 40, 64,65.

 

 

Cette fin d’année n’aura pas la même consonance que les précédentes, car il sera difficile de se réunir en familles, entre amis; mais gardons espoir dans l’avenir.

 

Dans ce contexte particulier, notre AAPPMA vous souhaite de passer une bonne fin d’année et vous adresse tous ses vœux les meilleurs pour 2021. Surtout vœux de santé qui permettront de réaliser au mieux vos projets personnels et professionnels.

 

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres, afin de nous retrouver très vite au bord de l’eau.

La pensée de cette fin d’année :

 

Nous ne pouvons construire notre propre avenir, sans aider les autres à construire le leur (Bill Clinton - 42ème président des États-Unis 1993-2001)

Merci aux bénévoles qui assurent le fonctionnement de notre AAPPMA